Que consommer pour tomber enceinte ?

Donner vie est la plus belle et la plus noble des activités. Mais pour que cela soit possible, le corps de la femme doit se préparer à recevoir la vie. Nous pouvons aussi lui donner un coup de pouce grâce à une alimentation spécialisée. Découvrons quelques aliments qui favorisent la grossesse.

Les bonnes graisses

Pour booster la fertilité et par ricochet favoriser la nidation, il ne faut surtout pas bannir le gras de son alimentation. Les gras et surtout les oméga-3 assurent le bon fonctionnement de l’organisme, en particulier du système reproducteur. Vous devez donc les insérer dans votre régime alimentaire. Consommez donc, du poisson gras, les margarines, l’huile d’olive, de noix ou de lin par exemple.

Pendant la grossesse, les gars participent au bon développement du bébé. Mais attention à ne pas consommer les acides gras trans qui sont facteurs favorisant l’obésité, et les maladies cardiovasculaires.

Les produits laitiers

Le yaourt et le lait écrémé sont les ennemis du projet bébé. En effet, ils sont pauvres en graisse et affectent l’équilibre des hormones sexuelles. Même s’ils sont les meilleurs alliés pour la perte de poids et la lutte contre l’obésité, ils ne sont pas les bons amis de nos ovaires.

Il faut à contrario privilégier les produits laitiers entiers de bonne qualité. En consommer environ deux par jour est un bon moyen de rétablir l’ovulation.

La vitamine B9

La vitamine B9 est indispensable lorsque l’on est en âge de reproduction. Elle assure un bon déroulement du cycle menstruel. C’est un bon allié de l’ovulation, de la conception et de la nidation. Malheureusement, les femmes n’en consomment que très peu. Cela justifie sa prescription par les médecins lorsqu’une femme tente de tomber enceinte. Mais il est possible dans trouver en bonne quantité dans nos aliments.

De plus, la vitamine B9 entretient la grossesse. Dans ce sens, elle réduit le risque de fausse couche, épargne à l’enfant les malformations et surtout lutte contre la prématurité.