L’inceste, un acte à banaliser et légaliser ?

Bien qu’il soit de plus en plus considéré par les populations européennes et occidentales, comme un acte à dépénaliser, l’inceste reste un acte que la majorité des européens et occidentaux ne veut pas encore voir légalisé. Qu’est-ce que l’inceste ? Doit-il est banalisé et légalisé ?

C’est quoi exactement l’inceste ?

On entend par inceste toute relation amoureuse, et sexuelle existant entre deux personnes de même famille, dont le mariage ne peut être validé, ni par la loi, ni par la religion. En d’autres termes, il s’agit de relations entre frères et sœurs, géniteurs et enfants, bref entre personnes dont le lien de sang interdit tout mariage religieux ou civil.

Même si de plus en plus de personnes et structures tendent à banaliser cet acte à travers d’une part des campagnes de communication pro-dépénalisation et pro-légalisation, puis d’autre part des diffusions par les sites porno de vidéos porno inceste, l’inceste reste un phénomène pour lequel une bonne frange de la population a toujours une grande aversion. L’inceste est-il un acte à banaliser et à légaliser ?

Faut-il banaliser et légaliser l’inceste ?

Même s’il peut être consenti et vécu de manière volontaire mais inconsciente, les conséquences de l’inceste sont généralement désastreuses. Il suffit de voir la liste exhaustive des problèmes causés par des relations incestueuses, consenties ou non pour se rendre à l’évidence que ce phénomène n’est pas un fait à prendre à la légère.

Les psychologues qui ont mené les études sur des personnes ayant commis l’inceste ont dressé plus d'une trentaine de problèmes aussi bien pour la personne que pour la société. Ils sont ainsi arrivés à la conclusion que l’inceste est un phénomène véritablement dangereux pour l’équilibre social.

En résumé, il convient donc de ne pas banaliser cet acte car contrairement à ce que veulent faire croire les partisans de la dépénalisation et de la légalisation du phénomène, l’inceste est dangereux aussi bien pour les individus qui le commettent, que pour la société dans laquelle vivent ces personnes incestueuses.