État des lieux : quand faut-il le faire ?

Faisant le point de l’état d’un logement, l’état des lieux est un document qui doit être rédigé à des occasions bien spécifiques. Quelles sont-elles ?

À l’entrée d’un logement

L’état des lieux est un document qui contient le point de l’état d’un logement. Il est fait dans le cadre de la location d’un appartement. L’état des lieux doit être réalisé juste avant que le futur locataire ne s’installe dans sa nouvelle demeure. Deux parties participent à la rédaction de l’état des lieux. Il s’agit du futur locataire et du propriétaire ou de celui qui fait le bail comme l'indique ce site. La plupart du temps, le bail est signé dès que le locataire veut prendre possession des lieux.

Dans ce cas, l’occasion est mise à profit pour la rédaction de l’état des lieux. Ce document doit comporter l’état du logement qui est loué, mais pas seulement. Il doit également y être présenté l’état des équipements qui y sont présents. Il faut savoir que tout locataire se voit dans l’obligation de verser un dépôt de garantie avant son intégration à l’appartement. Si au terme de son contrat, il est en mesure de rendre l’appartement en bon état, il se fait rembourser.

À la sortie du logement

Ici également, la rédaction d’un état des lieux est obligatoire. Lorsque vous vous apprêtez à quitter un appartement de location, il est nécessaire de passer par cette étape. Vous devez faire le point de l’état dans lequel vous laissez l’appartement. Il est important de spécifier avec le plus de détails possible les différents changements qui ont eu lieu.

L’état des lieux de sortie va permettre à un locataire de ne débourser aucune somme à son propriétaire pour le compte de travaux de logement. Cela n’est cependant effectif que si le locataire parvient à rendre un appartement en bon état. Celui-ci doit veiller à ce que le logement qu’il quitte soit dans le même état ou presque que lors de son aménagement.